02 janv. 2012

2012 : bienvenue à la fin du cycle du calendrier Maya !

Non, 2012 n'annonce pas la fin du monde. Enfin, je n'aimerais pas : j'ai encore beaucoup de choses à faire avant que le monde n'explose, et j'ai quand même besoin de temps pour le faire. 2012 annonce principalement la fin de l'année 2011, si on réflechit bien (mais pas trop). Et en 2011, vous avez été nombreux à venir me lire. Si si.

Voici donc venu le temps du bilan annuel de fréquentation de ce blog. Rien de bien follichon, bien entendu. Aucune annonce Jobesque n'est à prévoir pendant les minutes où vous allez lire ce billet (car vous allez le lire, n'est-ce pas ? Non, ne répondez pas tout de suite). Et on commence tout de suite par des statistiques légères et raffinées.

Les statistiques légères et raffinées

La fréquentation de ce blog est stable par rapport à l'année dernière. Un peu plus de 15,200 visiteurs uniques ont généré 31,900 pages vues sur l'année 2011 (comparé à 14,400 visiteurs générant 31,600 pages vues en 2010). Les visiteurs ont en moyenne lu 1,3 pages par visite (contre 1,8 en 2010). Pour vous donner une idée de ce que ça représente, vous êtes en moyenne 3 à 5 personnes en quasi-permanence pendant les heures d'ouvertures françaises typiques (de 9h à 20h). Lorsque vous venez et que vous restez (c'est à dire que vous ne vous contentez pas de regarder d'un oeil soucieux la page d'index), vous lisez 4,3 pages en moyenne, et vous restez 7'30''.

Et d'ailleurs, d'où venez-vous ? D'après XiTi, et c'est peut-être le chiffre le plus surprenant, seulement 46% des lecteurs arrivent sur ce site après avoir tapé une requête dans un moteur de recherche. Les mots-clef les plus souvent tapés sont (grosso-modo)

  • architecture logicielle (ou quelque chose d'approchant) dans 5,5% des cas.
  • mon propre nom (2,5% des recherches environ).
  • les différents principes d'architecture logicielle (environ 2% des recherches).
  • de multiples recherches autour de code source de jeux vidéo : un peu moins de 2% des recherches.
  • mario bros (toujours ; ceci dit, on reste aux alentours de 1,5% des recherches, ça reste donc acceptable).

Au delà de ces 46% (à 99% en provenance de Google, quand même, et représentant aux alentours de 8,000 visites), on a 38% des visites provenant de "nulle part" (en fait, le flux RSS du site, ce qui me donne une idée du nombre de personnes suivant ce flux). 14% proviennent de referer divers et variés :

Le reste est composé de liens divers (mentions spéciales au blog d'Olivier Duval et au Club Agile pour leur support).

Le reste des visites (les 2% restant) proviennent de clic sur des liens cachés dans certains emails. Je suppose que la grande majorité de ces très court 2% sont du aux quelques courageaux qui reçoivent de manière très irrégulière la newsletter de ce blog. Je les remercie encore de leur support ! :)

L'analyse

Soyons sérieux quelques minutes. Les chiffres sont relativement stables depuis l'année dernière parce que mes habitudes de post n'ont guère évolué - elles ont même évolué dans le mauvais sens. Seulement 19 billets ont été publiés dans l'année 2011, à comparer aux 29 billets de 2010. Vu ces chiffres, c'est même étonnant que la fréquentation soit restée stable. Le nombre de commentaire par billet est lui aussi (de manière assez mécanique) en baisse, à 3,37 commentaire par billet - contre 3,45 en 2010. Ce chiffre cache en fait certains billets d'opinion argumentée[1] qui ont été très commentés (comme celui-ci).

Comment, dans ce cas, expliquer les chiffres de fréquentation ? La seule explication tiens au fait que de nombreux utilisateurs sont dirigés vers ce blog lorsqu'ils posent des questions relatives à l'architecture logicielle sur des forumsen français qui sont très fréquentés - voir les statistiques concernant les referer ci-dessus. Les utilisateurs anglophones[2] (qui utilisent google translate pour avoir une traduction approximative immédiate) sont un peu logés à la même enseigne : une bonne partie des liens proviennent de sites comme GameDev.Net.

La fréquentation aurait pu être plus importante, notamment si j'avais effectué un vrai suivi du blog sur les réseaux sociaux - ce que je n'ai pas fait. Facebook + twitter ne représentent que 2,5% des visites, alors qu'une stratégie plus aggressive sur ces réseaux aurait pu attirer davantage de monde.

Les bonnes résolutions

Ok. Je sais. Il faut que je poste plus souvent. Et que je sois aussi plus clair dans ce que je poste. Et que je communique plus autour de ce que j'écris.

Est-ce vraiment si important ? Oui et non : des lecteurs supplémentaires ne peuvent qu'avoir un impact positif sur les discussions qui découlent de certains billets. D'un autre coté, je ne suis pas prêt à faire la course au lecteur, avec des "laissez vos comm'" immatures planqués ici et là au détour d'une discussion dans un forum.

La seule conclusion qui s'impose, c'est "advienne que pourra". Et très honnêment, je suis déjà très fire de vous compter parmi mes lecteurs !

Sur ce, bonne année 2012 !

Notes

[1] à défaut d'autres noms

[2] mine de rien, 20% des visites viennent de l'autre coté de l'océan. Thanks buddies!

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet