31 juil. 2012

Reçue !

Ceux qui ont suivi ce blog ont remarqué que j'attachait une certaine importance au fait que j'ai reçu récemment une Pandaboard ES. Elle sera la base d'un projet que je compte mener à bien, et qui me permettra de faire le lien entre internet et ma télévision.

Mais elle ne sera pas seule : car je viens de recevoir un autre bébé, promis à un grand avenir. Je vous laisse deviner de qui je parle...

Lire la suite...

06 mai 2012

Pandaboard / Pandaboard ES : suivi du kernel 3.4

Logo Pandaboard

Le kernel 3.4 est sorti (le 3.4.1 est même déjà disponible à l'heure où vous lisez ces lignes). Même si elle n'est pas encore disponible sous OpenWRT[1], cette version propose des fonctionnalités très, très importantes pour les cartes Pandaboard (et sa soeur, la Pandaboard ES). Petit florilège des mises à jour.

Note

[1] ça ne saurait tarder, tout de même...

Lire la suite...

03 mai 2012

Ma Pandaboard ES est arrivée !

Bon, restons honnête, je l'ai reçu il y a une dizaine de jours. Toujours est-il qu'elle est là, toute neuve, avec son alimentation 5V, 4A, prête à faire toute ce que je lui demande. Pour ceux qui se demandent ce qu'est une Pandaboard (et qui n'aurait pas eu le courage de faire un tour sur le site correspondant, voici sa présentation en quelques mots :

  • CPU ARM dual core à 1,2 GHz (pour les puristes : deux coeurs Cortex-A9, deux coeurs Cortex-M3 et un coeur DSP).
  • carte graphique intégrée (PowerVR SGX540[1]).
  • 1 Go de RAM
  • 2 ports USB, 1 port ethernet (carte ethernet USB)
  • sortie HDMI
  • 2 prises jack (haut parleur + micro)
  • sortie console (RS232)

Dit comme ça, ça parait peu impressionnant. Mais en même temps, elle ne coûte que 170,00€ hors taxe, et le processeur utilisé (OMAP4) a des petits secrets très intéressant.

Note

[1] ce chipset ne dispose pas de driver entièrement libre à l'heure actuelle ; un projet qui va dans ce sens a été lancé l'année dernière par la FSF ; voir cette liste de projets prioritaires

Lire la suite...

page 2 de 2 -